En chute libre

29 mars of 2018 by

Tout récemment, j’ai fait une expérience plutôt originale : un saut en chute libre à Lille. Un moment évidemment très intense, et pour lequel je n’ai pas encore trouvé de mots pour le décrire. Mais cela m’a tout de même donné envie de comprendre l’histoire de cette invention démente. L’homme n’est en fait pas la première espèce à avoir inventé le parachute. Ainsi, certaines plantes usent depuis longtemps de flotteurs aériens afin d’aider la dispersion de leurs graines le plus loin possible. Plus récemment, les acrobates chinois ont utilisé dès la plus haute antiquité de grands parasols de papier pour planer au cours de leurs exercices. Le premier à se lancer fut pourtant André-Jacques Carnerin. A partir d’un ballon à 1000 mètres d’altitude, il effectua une hasardeuse descente au-dessus du parc des Mousseaux en 1797. Depuis ce jour, l’idée de départ a été sans cesse améliorée. Sa voilure est désormais en nylon ou en soie. Grâce à des fils répartis sur ses bords, elle est assortie au harnais principal. On plie le parachute avec soin : un pliage négligé pourrait contrarier son ouverture durant la chute et conduire à de « menus » désagréments (comme dans « haché menu »). En plus des parachutes habituels, l’industrie aéronautique a développé de nombreux types de parachutes très différents ; certains ont une surface de 500 m2 et peuvent servir au largage de charges de plus d’une tonne ! On trouve par ailleurs d’autres types de parachutes assez méconnus : des parachutes-freins ont ainsi été développés pour les avions à réaction. Il y a également un parachute qui permet, une fois ouvert, de ramener à la normale un avion déséquilibré, menacé de s’engager dans une vrille. Décidément, ces bouts de tissu sont vraiment partout… Au passage, si vous êtes un fondu d’adrénaline, je vous conseille d’essayer le saut en chute libre, un de ces jours : les sensations sont carrément incroyables. Vous pouvez jeter un oeil au site où j’ai trouvé ce saut en parachute, si vous désirez vous faire une idée.

rafale

Previous:

Beaucoup de bruit pour le Rafale ?

You may also like