Accro à l’adrénaline

16 mai of 2017 by

Quand on est accro à l’adrénaline comme moi, il est essentiel de pratiquer une activité sportive régulièrement. Et c’est ce que j’ai fait le week-end dernier, lors d’une séance de voltige aérienne. Je ne m’y étais encore jamais essayé, et j’ai été conquis. J’ai tenté pas mal de sports extrêmes au cours de ma vie, mais une partie de voltige. Et maintenant que j’ai goûté aux joies de ce sport, je suis fan ! Parce que sous l’allure tranquille de l’appareil, ça envoie du pâté, comme dirait ma fille franchement. En fait, j’avoue avoir même eu peur de rendre mon dernier repas, dans les dernières minutes. Il en faut beaucoup pour me rendre malade, en général, mais quand mon estomac se transforme en yoyo durant 20 minutes, il finit par protester. Oui, c’est un peu terre-à-terre, mais si vous rêvez d’essayer, il vaut mieux que vous soyiez au courant. Au-delà de ça, c’est inoubliable. Les Gqu’on ressent lors d’un looping est plutôt saisissants. Mais c’est ça qui fait tout le charme de l’aventure, , d’une certaine manière. Ca a duré moins d’une demi-heure. Et pourtant, de retour au sol, j’étais trempé des pieds à la tête. Mais j’étais au septième ciel. Je voulais de l’adrénaline, et le moins qu’on puisse dire,c’est que j’ai été entendu ! Je pense même que ce baptême de voltige aérienne est dans mon top des expériences qu’il m’ait été donnée de concrétiser. Vraiment, si vous avez comme moi besoin de sensations fortes, c’est une sacrée tranche de vie Je vous mets le lien vers le site par lequel je suis passé pour cette petite virée. … Pour en savoir plus, allez sur le site spécialiste du vol de voltige aérienne.

aviation

Previous:

Aviation: toujours plus de confort

You may also like